Certaines personnes affirment qu’elles “adorent nettoyer” et si pour vous aussi le nettoyage est un hobby : félicitations ! Vous connaissez déjà certainement tous les trucs et astuces concernant ce sujet ainsi que les points les plus importants à prendre en compte lors du nettoyage d’un logement. Si vous êtes curieux, vous pouvez nous laisser élargir l’horizon de votre savoir en la matière. Et pour tous ceux qui n’apprécient pas particulièrement de devoir se battre avec des balais et des chiffons : cet article est fait pour vous ! Nous allons vous expliquer comment nettoyer votre logement efficacement, ce qui est rarement une mince affaire.

Personne qui fait le ménage de son logement.

Côté cuisine

Commençons par la cuisine : il s’agit de l’une des pièces les plus compliquée à nettoyer. Les soirées conviviales et l’utilisation quotidienne du réfrigérateur et de l’évier laissent des traces. Idéalement, il faudrait nettoyer les premières taches dès leur apparition. Le nettoyage quotidien ou presque de la cuisine empêche de se retrouver devant une montagne de saleté insurmontable. Nettoyez régulièrement les plans de travail en fonction du matériau utilisé. Pour le bois, vous devez par exemple veiller à ne pas utiliser de produits de nettoyage abrasifs, alors que le plastique est plus robuste.

Nettoyer le réfrigérateur :

Votre frigo est utilisé tous les jours et souvent plusieurs fois par jour. C’est donc un endroit idéal pour le développement des bactéries et des mauvaises odeurs. Inutile de vous donner le nombre exact de bactéries et de microbes se promenant dans un frigo, un bon nettoyage peut suffire à en éliminer la plupart. Votre frigo doit être nettoyé une fois par mois. Videz-le complètement, placez les aliments dans un endroit frais et sortez toutes les étagères en verre.

Vous pouvez les laver normalement avec de l’eau chaude et du liquide-vaisselle puis les essuyer. Une éponge imprégnée d’eau chaude suffit pour nettoyer l’intérieur du réfrigérateur. Pour les taches persistantes, vous pouvez ajouter un peu de vinaigre blanc. En revanche, évitez d’utiliser des produits sur les joints en caoutchouc qui pourraient devenir poreux.
Le congélateur n’a besoin d’être dégivré qu’une fois par an et non tous les mois.

Nettoyer le four et les plaques de cuisson :

Même si cela peut paraître fastidieux, il vaut toujours la peine de jeter un coup d’oeil dans votre four après la cuisson d’une pizza ou d’une quiche. Du fromage a pu couler et créer une trace de brûlé dans le fond du four. Plus votre four se salira, plus il sera difficile de le nettoyer totalement.

Les produits ménagers faits maison sont très efficaces pour nettoyer votre four. Les nettoyants spéciaux sont également intéressants, mais souvent nocifs pour l’environnement et la santé. Si vous souhaitez créer votre nettoyant vous-mêmes et faire un geste pour l’environnement, le bicarbonate de soude est un excellent choix pour éliminer la saleté incrustée. Mélangez quatre ou cinq cuillères à soupe avec 100 millilitres d’eau jusqu’à obtention d’une pâte épaisse. Appliquez-la sur les parties intérieures du four ou sur la plaque de cuisson et laissez agir toute la nuit. Le lendemain matin, vous n’aurez qu’à tout essuyer avec une éponge et de l’eau chaude. Pour le reste du four, il vous suffit de prendre du vinaigre blanc ou de l’essence de citron pour éliminer les taches de graisse et autres traces tenaces.

Nettoyer la salle de bain

La salle de bain est le lieu de prédilection du fameux calcaire résistant très difficile à déloger et qui ne donne pas du tout envie de commencer à nettoyer. En agissant intelligemment, vous vous épargnerez beaucoup de travail inutile. Tout d’abord, mettez du nettoyant pour WC dans les toilettes pour laisser le produit agir. Débarrassez-vous de tous les objets qui pourraient vous gêner pendant le nettoyage et videz les poubelles. Le calcaire dans la baignoire, sur les robinetteries et l’évier peut être retiré avec un détartrant professionnel comme du Durgol. Traditionnellement, on peut aussi utiliser de l’acide citrique ou des nettoyants plus agressifs, mais les remèdes ménagers agissent moins efficacement et peuvent provoquer des effets indésirables. Essuyez la baignoire et la douche avec un chiffon en microfibre et utilisez un nettoyant au vinaigre. Quant au rideau de douche, il suffit de le laver une fois par mois à 30 degrés, puis de le suspendre à nouveau pour qu’il sèche.

Si vous souhaitez éviter que des gouttes d’eau ne restent sur les murs, utilisez un racloir. Ainsi, votre salle de bain sera débarrassée de toute trace d’humidité, au moins jusqu’à la prochaine douche. Moins il y a d’humidité dans une salle de bain, moins il y a de risque de moisissure.

Quand vous aurez fini, vous pourrez nettoyer les toilettes. Le nettoyant doit avoir eu le temps d’agir. Essuyez d’abord l’extérieur de la cuvette, de préférence avec du nettoyant pour vitres, puis continuez vers l’intérieur. Veillez à frotter correctement le bord intérieur avec la brosse WC pour éliminer la saleté tenace. Les ustensiles de nettoyage (à l’exception de la brosse des toilettes) doivent ensuite être placés à 60 degrés dans la machine à laver.

Pour finir, balayez ou aspirez le sol de la salle de bain. Vous pouvez également ouvrir une fenêtre pour que tout sèche rapidement, avant de tout remettre en place. Ce n’était pas si terrible, n’est-ce pas ?

Le nettoyage de la cheminée comme un professionnel

Afin que la cheminée puisse fonctionner correctement pendant la saison froide, il faut la nettoyer de fond en comble. Vous devez donc faire venir un ramoneur qui s’en chargera et qui contrôlera également la protection incendie. Le déroulement exact varie d’un canton à l’autre, car il existe différents systèmes de supports de cheminées en Suisse. Renseignez-vous auprès de la municipalité pour savoir ce dont vous avez besoin.

La fréquence de nettoyage dépend du type de cheminée et de la fréquence d’utilisation. Il peut être nécessaire que le ramoneur vienne jusqu’à trois fois par an, mais mieux vaut consulter un spécialiste pour être bien informé.

Et pour le reste ?

La salle de bain, la cuisine et la cheminée ne sont pas les seuls éléments dont il faut s’occuper lors d’un nettoyage en profondeur. La chambre à coucher et le salon doivent également être nettoyés.

Pour ce faire, veillez à retenir quelques règles de base :

  • Les chambres doivent être nettoyées du haut (étagères, armoires) vers le bas (sol, tapis, moquette). Cela n’aurait aucun sens de passer l’aspirateur puis de nettoyer les étagères en laissant de la poussière retomber sur le sol.
  • Faites de la place : commencez par déplacer tout ce qui pourrait vous gêner lors du nettoyage. Une fois cette tâche terminée, vous pourrez remettre vos affaires à leurs places.
  • N’oubliez pas les coins : prenez grand soin de nettoyer partout sans oublier de passer sous le canapé ou derrière une petite étagère. Ainsi, vous pourrez être sûrs de n’avoir rien oublié.