Déménagement

Déplacer un piano : comment bien gérer le déménagement

Le son d’un piano est léger comme l’air et fait vaciller nos cœurs ; pourtant, sa structure est plutôt massive. Ce n’est pas un problème tant qu’il reste installé dans votre salon. En revanche, dès que vous aurez à le transporter dans votre nouvel appartement, vous risquez de vous arracher les cheveux. Comment faire pour déplacer un tel mastodonte ? Dans cet article, nous vous expliquerons ce qu’il faut prendre en compte lors du déménagement d’un piano.

déplacer le piano

 

Regarder la réalité en face : quand devez-vous faire appel à un professionnel ?

Se charger du déplacement soi-même ou engager un professionnel ? Pour répondre à cette question, prenez le temps d’observer votre piano. Un piano pèse généralement entre 170 et 300 kg. Le vôtre se rapproche-t-il plutôt des 300 kg ? S’agit-il d’un vieux piano, de qualité moyenne ? Ou au contraire, a-t-il de la valeur ? Dans ce cas, il est conseillé de faire à une entreprise professionnelle pour le transport de votre instrument. Il sera ainsi assuré contre les dommages.

Votre piano pèse près de 500 kilogrammes ? Dans ce cas-là, n’hésitez pas à contacter d’office un professionnel pour vous aider. En passant par MOVU, vous recevrez gratuitement 5 offres pour le transport de votre instrument. Gardez en tête que ce genre d’instrument ne supportera pas un dommage lié au transport. Si vous heurtez le piano lors du déplacement, la qualité du son en sera à jamais affectée. Même les meilleurs accordeurs ne seront pas à même de lui faire retrouver sa si belle voix.

Prenez aussi en compte la distance du déménagement. Si vous habitez au rez-de-chaussée et que votre van est garé juste à côté de votre logement, le transport sera bien plus simple. En revanche, si vous devez descendre le piano dans une cage d’escalier étroite, mieux vaut appeler un professionnel. Parfois, la cage d’escalier est même trop étroite pour pouvoir transporter le piano. Dans ce cas, il est possible de démonter l’instrument. Cette intervention doit être réalisée par un spécialiste. Si le piano ne peut pas être démonté, vous aurez alors besoin d’une grue pour le transporter.

Vous devriez aussi contacter un professionnel si vous ne trouvez pas suffisamment de bénévoles pour vous aider. Votre sécurité et votre santé doivent rester une priorité. Transporter un piano alors que vous souffrez de mal de dos n’a pas de sens.

 

Déplacer le piano vous-même

Vous pouvez déplacer votre piano vous-même, s’il n’est pas trop lourd. Le transport sera bien sûr plus facile si le piano se trouve au rez-de-chaussée et vous n’avez pas à descendre plusieurs étages. Choisissez au moins trois personnes pour vous aider. Il est important de recruter des costauds. Ils doivent être calmes, capables de garder la tête froide, et prêts à vous aider et non pas bâcler le travail le plus vite possible. Le transport d’un piano doit être bien planifié et réalisé patiemment.

Vous aurez certainement besoin de ces outils :

  • Un diable à quatre roues
  • 2 sangles
  • Une couverture et d’autres tissus de protection pour éviter de rayer le piano
  • Un camion muni d’un élévateur ou une remorque munie d’une rampe allant jusqu’au sol

 

Le transport commence : lever le piano

C’est durant cette première étape que vous comprendrez pourquoi vous avez besoin de deux ou trois personnes costaudes. Dans un premier temps, deux personnes vont lever le piano, avec l’aide des sangles et la troisième fera glisser le diable sous l’instrument. La quatrième personne s’assurera que le diable est bien positionné au milieu.

Conseil : fermez le couvercle du clavier et scotchez-le. Vous protégerez ainsi les touches du piano, mais aussi vos doigts. Au lieu de lever le piano, deux personnes peuvent le faire basculer en l’inclinant pour pouvoir placer le diable en dessous. Faites attention de bien protéger la partie du piano qui entrera en contact avec le diable.

Une fois le piano sur le diable, ne le lâchez pas. Le piano devrait toujours être tenu par deux personnes. Vous pouvez ensuite simplement le faire rouler vers le hall d’entrée ou la cage d’escalier. Faites de la place et prenez bien soin de retirer tous les objets potentiellement dangereux de votre chemin.

 

De haut en bas : descendre votre piano dans les escaliers

Comme nous l’avons mentionné plus haut, déplacer un piano situé au rez-de-chaussée est plus facile. Malheureusement, vous n’avez peut-être pas cette chance, et vous aurez à emprunter les escaliers. Le mot magique est « équilibre ». Gardez l’équilibre et votre piano ne sera pas désaccordé.

Avec l’aide des sangles, deux personnes peuvent soulever doucement le piano du diable. Descendez un escalier à la fois. Faites des pauses dès que vous le pouvez pour récupérer l’énergie nécessaire à la suite du transport.

 

Charger le piano correctement

Vous avez réussi à passer l’épreuve des escaliers sans vous blesser, ni endommager votre précieux instrument ? Bravo ! Une fois arrivé en bas, la difficulté de la dernière étape va déprendre de votre véhicule de transport. Premièrement, le piano doit être à nouveau placé sur le diable et transporté avec précaution vers le véhicule.

Il est toujours plus facile de le charger à l’aide d’une rampe. Levez le piano prudemment et placez-le sur la rampe. Une personne s’occupera de tirer le piano depuis le haut de la rampe alors que deux autres personnes, de préférences costaudes, le pousseront depuis le sol. La personne en haut doit guider celles qui poussent et orientent le piano. À l’intérieur du véhicule, le dos du piano doit être placé contre la partie latérale du coffre. Protégez le piano autant que possible pour éviter toutes rayures ou impacts.

Votre véhicule ne possède pas de rampe ? Pas de problème. Voici quelques astuces qui vous permettront de charger votre instrument.

Le véhicule possède-t-il un coffre assez bas ? Dans ce cas, deux personnes peuvent lever le piano pendant que la troisième décale le diable sur la gauche. Abaissez ensuite le piano et tenez-le fermement. Le côté droit du piano, qui se trouve désormais dans le vide, peut être soulevé et placé sur la surface de chargement. Vous pouvez maintenant soulever l’autre côté, retirer le diable et pousser délicatement le piano dans le coffre.

Si le coffre du véhicule est plus haut, c’est un peu plus dur. Avancez le piano le plus près possible du coffre et placez le diable à l’arrière de l’instrument. Levez alors l’avant et poussez-le à l’intérieur du coffre. Le diable accompagne votre effort. Une fois le piano à l’intérieur, finissez de le charger entièrement. Une troisième personne doit toujours garder un œil sur le piano durant la manœuvre.

 

Dans le nouvel appartement

Avant de transporter votre piano vers le nouvel appartement, protégez-le bien. Afin d’éviter tous dommages, couvrez précautionneusement les endroits susceptibles d’être en contact avec le sol ou les murs. Il est conseillé de choisir un véhicule de transport déjà équipé pour pouvoir sécuriser le piano à l’aide de sangles. Il serait malheureux que votre piano bascule lors du trajet et que tous vos efforts soient ruinés.

 

Un dernier conseil : après le trajet, le piano risque d’être désaccordé. Afin de pouvoir planifier votre prochain concert, vous devrez faire appel à un accordeur. La température et le climat peuvent également être différents dans votre nouveau logement. Vous devrez certainement accorder votre piano un peu plus régulièrement durant la première année suivant son déménagement.
 

[Total : 2    Moyenne : 5/5]