Habiter

Un bon départ : Se présenter à ses nouveaux voisins

C’est un classique : Vous êtes à la maison au beau milieu de la préparation d’un gâteau, mais en fouillant votre placard, vous vous rendez compte que vous avez oublié d’acheter des œufs. Il serait très pratique de pouvoir simplement taper à la porte de vos voisins et leur demander de vous dépanner, non ? On est toujours gagnant lorsqu’on entretient une bonne relation avec ses voisins. C’est pour cela qu’il est conseillé de vous présenter à vos voisins après votre déménagement. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils et idées pour vous aider à faire votre présentation correctement.

Nouveaux voisins

Comment se présenter à ses nouveaux voisins

Il existe différentes approches pour vous présenter à vos nouveaux voisins après votre déménagement. Il est important de ne pas être envahissant, d’être détendu et d’avoir de la finesse.

Laisser une lettre de présentation dans la boîte aux lettres de vos voisins

Vous pouvez annoncer votre emménagement à vos nouveaux voisins par le biais d’une lettre de présentation.  Décrivez les locataires de votre logement et vous-même en quelques phrases. Présentez-vous brièvement, expliquez-leur ce que vous faites et l’âge que vous avez. Point important : ajoutez une photo de vous qui inspire la sympathie. Et n’oubliez pas de mentionner la date de votre emménagement. Vous pouvez aussi demander à vos voisins de laisser une place de parking libre pour cette journée. À ce propos, un déménagement est souvent bruyant et peut engendrer des salissures, vous pouvez donc déjà vous excuser à l’avance de ces dérangements. L’avantage d’une telle introduction est de prévenir vos voisins qu’ils auront bientôt à faire à un déménagement et un nouveau locataire. Peut-être que l’un d’entre eux pourra même vous aider à porter quelques cartons.

Se présenter en personne

Dès votre emménagement, vous devriez vous présenter en personne. Habitez-vous dans un grand immeuble ? Dans ce cas, vous pouvez vous contenter de vous présenter aux personnes habitant au même étage que vous. Vous pouvez simplement aller de porte en porte. Pensez aussi à un petit « cadeau » que vous pourriez offrir à vos nouveaux voisins, comme une part de gâteau fait maison ou quelques fleurs. Vous n’avez pas besoin de faire un grand discours, quelques phrases simples devraient suffire. Après tout, vos voisins devraient déjà vous connaître un peu grâce à la lettre que vous avez laissé dans leur boîte aux lettres.

Le seul inconvénient de cette présentation est de ne pas pouvoir rencontrer tout le monde si vous passez à un moment inopportun. De plus, les discussions sur le pas-de-porte ne sont pas toujours les meilleures. Une telle présentation vous permet toutefois de vous faire une meilleure idée de vos voisins. Si vous prévoyez d’organiser une pendaison de crémaillère et de les inviter, il serait d’ailleurs préférable de déjà le mentionner. Si vous souhaitez entretenir une relation polie mais distante avec vos voisins et que vous ne voulez pas les inviter, vous pouvez vous arrêter à la présentation.

Pendaison de crémaillère

Vous n’êtes pas d’humeur à faire du porte-à-porte pour vous présenter ? Ou bien avez-vous déjà remarqué que vos voisins sont particulièrement gentils et souhaitez les inviter ? Alors n’attendez pas trop longtemps. Votre appartement n’a pas besoin d’être parfaitement meublé pour organiser une pendaison de crémaillère, il suffit que la cuisine fonctionne et qu’il y ait assez d’espace pour se tenir debout ou s’asseoir confortablement. Invitez vos nouveaux voisins à l’avance, soit par le biais d’une invitation personnelle glissée dans leurs boîtes aux lettres ou en accrochant une invitation générale dans l’ascenseur ou la cage d’escalier.

Vous n’avez pas besoin d’offrir un repas luxueux à vos invités. Un simple apéritif avec des amuse-bouche suffira amplement. N’oubliez pas non plus de préparer quelques plats végétariens. Si vos invités restent plus longtemps que prévu, vous pouvez toujours remplir votre congélateur de pizzas et préparer quelques paquets de chips. Vérifiez aussi qu’il y ait un ratio correct entre les boissons alcoolisées et non-alcoolisées. Si vous ne voulez pas que la fête s’éternise, organisez votre pendaison de crémaillère durant la semaine. Essayez également de déterminer à l’avance si la fête sera uniquement composée de vos nouveaux voisins ou également de vos anciens amis ; il serait dommage d’inviter de nouvelles personnes et de manquer de temps pour apprendre à les connaître.

À ce sujet, il arrive souvent que les conversations tournent court entre des personnes qui viennent juste de se rencontrer. Vous pouvez toujours relancer la discussion en parlant par exemple de votre point commun principal : votre nouveau quartier.

Voici quelques idées :

  • Où se trouvent les meilleurs magasins ?
  • Quel jardin d’enfants vos voisins peuvent-ils vous recommander ?
  • Y a-t-il des parcs ou des endroits où vos voisins aiment aller se promener ?
  • Y a-t-il des activités spécifiques au quartier comme des grillades en été ?
  • Quels sont les restaurants du quartier que vos voisins préfèrent ?

Comme vous pouvez le voir, il est très facile de tenir une conversation avec ce type de questions. Et qui sait, peut-être allez-vous découvrir de nombreuses similitudes entre vos goûts et ceux de vos voisins ?

Les avantages d’une communauté soudée

Bien sûr, vos voisins et vous n’avez pas besoin de devenir les meilleurs amis du monde. Mais c’est toujours important d’avoir eu un premier bon contact avec eux avant qu’un problème n’arrive. Si votre voisin aime écouter du heavy metal à plein volume au milieu de la nuit, cela peut être utile de déjà le connaître. Vous pourrez alors aller lui demander gentiment de baisser le son sans que cela ne crée de tensions inutiles.

Connaître un peu vos voisins n’a que des avantages. Qui viendra arroser vos plantes lorsque vous êtes en vacances ? Qui réceptionnera vos colis lorsque vous n’êtes pas à la maison ? Et bien sûr, qui vous donnera quelques œufs lorsque vous vous retrouvez coincé au beau milieu de votre préparation de gâteau ? Pensez-y, et peut-être trouverez-vous le courage de faire le premier pas.