Le moment est arrivé de laisser la Suisse derrière vous et de déménager vers un autre pays. Vous partez découvrir une nouvelle culture pendant quelques mois ? Vous planifiez votre retour dans votre pays d’origine ? Chaque cas est unique et les raisons sont nombreuses : mais aussi excitant que cette nouvelle aventure puisse paraître, déménager à l’étranger implique beaucoup de paperasse et d’organisation. Par conséquent, commencez à planifier votre déménagement à l’international le plus tôt possible.

Soyez certain de votre départ vers l’étranger

Planifier un déménagement international avec une carte du monde

Pour commencer, soyez sûr de votre projet. S’agit-il d’une simple envie de voyage ou voulez-vous vraiment déménager dans ce pays ? Prenez le temps d’obtenir toutes les informations nécessaires sur le lieu où vous souhaitez vous installer. Passez-y du temps, observez la manière de vivre, rencontrez des locaux, regardez les différentes opportunités, les lieux branchés et sentez si vous avez envie d’y vivre. Cela peut prendre un an ou deux de réflexion mais vous n’aurez plus de doute !

Les principaux documents nécessaires pour un déménagement à l’international

Vous êtes sûr de partir, tout est prêt ? Ce serait donc dommage de se retrouver bloqué à la frontière avec des papiers manquants. Nous vous avons préparé une spéciale check-list avant de partir :

Passeport/carte d’identité : le vôtre n’est valable que pour trois mois ? Mauvaise nouvelle, il faut le refaire.

Certificat de naissance et de mariage : il est recommandé de le faire traduire et d’authentifier ces documents dans la future langue nationale.

Visas : pour les pays de l’UE, vous devez demander une autorisation de séjour. Vérifiez aussi les obligations en matière de permis de travail.

Permis de conduire international : c’est toujours une bonne chose d’en posséder un, sinon il peut parfois être difficile de prendre le volant à l’étranger.

Carte d’étudiant internationale : une carte d’étudiant internationale est plus appropriée pour les études à l’étranger. Vous bénéficierez ainsi de nombreux avantages.

Certificats : faites traduire vos diplômes, soit dans la langue nationale ou en anglais. Ainsi vous limitez les risques.

Médicaments : si vous avez besoin de certains médicaments, il serait bon de faire traduire les prescriptions pour obtenir exactement ce dont vous avez besoin à l’étranger. Ah oui, et n’oubliez pas le carnet de vaccination !

L’assurance maladie pour un déménagement à l’étranger : la santé prime

L’assurance maladie est essentielle à l’étranger ! Imaginez que vous n’ayez pas une couverture suffisante et que vous tombiez malade là-bas. Une opération, une ambulance : cela peut vite couter un bras. Prenez le temps de déterminer la couverture dont vous avez besoin.

Le médecin de famille peut être une aide précieuse. Faites un bilan complet et mettez à jour vos vaccins si nécessaire. Vous saurez alors exactement où vous en êtes.

Déménager avec des animaux domestiques à l’étranger

Même vos animaux domestiques doivent être vaccinés avant de déménager à l’étranger. Cette obligation vise à prévenir l’introduction et la propagation de la rage. Selon le pays, vous aurez besoin d’un carnet de vaccination propre à l’animal et que vous obtiendrez chez votre vétérinaire. Ce dernier attestera que votre animal a reçu une vaccination antirabique en cours de validité. Dans certains pays, les traitements antiparasitaires par exemple sont obligatoires avant de quitter le territoire. Certains pays imposent même aux propriétaires un temps maximal entre la date du déménagement et la dernière vaccination.

Notez également que tous les animaux ne sont pas autorisés dans tous les pays, par exemple, la législation allemande interdit l’importation de Pit Bull Terrier.

Les douanes lors d’un déménagement à l‘international

Au sein de l’Europe, les douanes sont aujourd’hui relativement souples. Si vous restez dans cette zone, seuls les documents douaniers entre la Suisse et l’UE doivent être établis. A cet égard, il importe avant tout de disposer d’une liste des objets, que l’on appelle les effets de déménagement. Cela correspond à une liste détaillée des choses que vous déménagez, par exemple le nombre de cartons de déménagement que vous emportez ou la marque de vos vélos. Un déménagement en Europe peut donc être organisé relativement rapidement, mais il nécessite tout de même de la paperasse. Si vous déménagez en dehors de l’Europe, les démarches diffèrent d’un pays à l’autre. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous tourner vers une entreprise de déménagement professionnelle qui s’occupera de toutes les formalités douanières.

Comparez différentes entreprises et trouvez le meilleur rapport qualité/prix. Vous éviterez le stress et les efforts du déménagement et les papiers de la douane.

Au revoir : les dernières étapes du déménagement à l’étranger

Vous avez vidé votre appartement et vous quittez la Suisse. Dernière étape : l’état des lieux où il vous faudra demander une attestation de sortie. Avez-vous résilié tous vos abonnements ? Oui ? Alors il est temps d’effectuer rapidement vos changements d’adresse afin qu’aucun courrier ne soit perdu. Et pour terminer, un élément que beaucoup de personnes oublient : s’occuper de l’AVS. Le lien www.ahv-iv.ch vous permettra d’accéder à toutes les informations sur l’AVS en Suisse en cas de déménagement à l’étranger.

Tout est réglé ? Alors plus rien ne s’oppose à votre nouvelle aventure.  Au revoir et bonne chance !